Message du Secretaire General des Nations Unies (French)

  ------------------------------------------------------------
   This document has been made available in electronic format
                   by the United Nations
  ------------------------------------------------------------

                    COMMUNIQUER DE PRESSE

SG/SM/6011
ENV/DEV/371
1er juillet 1996


LE MOUVEMENT COOPERATIF DOIT CONTINUER D'APPORTER SA CONTRIBUTION
POSITIVE JUGE LE SECRETAIRE GENERAL A L'OCCASION DE LA JOURNEE 
INTERNATIONALE DES COOPERATIVES

     On trouvera ci-apres le texte du message qu'adressera le
Secretaire general, M. Boutros Boutros-Ghali, a l'occasion de la
deuxieme journee internationale des cooperatives, le 6 juillet
prochain :

     Reunis a Copenhague, Beijing et Istanbul au cours de l'annee
ecoulee pour se pencher sur certaines des questions, parmi les
plus importantes, qui se posent a l'humanite, les gouvernements
des pays du monde ont reconnu a l'unanimite l'importance de la
contribution que les entreprises commerciales organisees en
coopiratives apportent a la plupart des spheres de l'activite
humaine et aux communautes dans le monde entier. De plus, ils ont
constate que les valeurs et principes du mouvement cooperatif
international, qui ont ete reaffirmes avec une vigueur nouvelle
dans la Declaration sur l'identite des cooperatives adoptee lors 
du recent Congres du centenaire de l'Alliance cooperative
internationale, sont precisement ceux que la communaute
internationale considere, avec une conviction croissante, comme
des conditions a reunir pour resoudre les problemes du chomage,
de la pauvrete, de la desintegration sociale et de la degradation
de l'environnement.

     Dans une economie dont la mondialisation va bon train, ni
les citoyens ni les collectivites, ni meme les gouvernements
d'Etats souverains n'ont la maitrise complete de processus dont
ils ne peuvent aucunement etre certains qu'ils auront des
retombees positives.  Dans ce contexte, le mouvement cooperatif
et le secteur cooperatif offrent un moyen, essentiel pour des
millions de citoyens, de produire et de consommer efficacement 
biens et services.  Production et consommation sont des processus
qui peuvent repondre a des fins basees sur les principes moraux
de la civilisation et restent democratiquement controlables par
chaque citoyen.  Ces fins sont conformes a l'interet collectif
et a l'hygiene de l'environnement et respectent la dignite
humaine et la stabilite des communautes - les deux imperatifs
essentiels d'une societe humaine viable.

     C'est la meme attitude morale qui a guide les representants
des peuples du monde lors de la fondation de l'Organisation des
Nations Unies.  Nos buts et nos solutions sont similaires.

     Chacun des documents adoptes a Copenhague, Beijing et
Istanbul invite le mouvement cooperatif a participer
officiellement au suivi des progres realises, a l'evaluation des
resultats et a la revision des strategies. A l'Organisation des
Nations Unies, nous ne doutons pas que votre mouvement continuera
a contribuer a mener a bien notre entreprise commune, car nous
savons que vos representants se font l'echo des vues
democratiquement exprimees par des centaines de millions de
femmes et d'hommes qui, en participant au mouvement cooperatif,
ont assume les responsabilites de citoyens du monde.


Source:   http://www.un.org